À propos

J’ai toujours aimé lire et écrire. Etudiant, j’ai testé tout ce qui se faisait comme logiciel pour rédiger. Je suis passé du plus commun (Word?) à des solutions moins connues comme LaTeX sous Vi(m). Bien souvent je suis revenu à un simple éditeur de texte. C’est là, qu’ avec une bonne police, que le plaisir d’y coucher les mots était le plus important.

Diplôme d’ingénieur en poche, j’ai été directement embauché dans un grand groupe. J’avais beau être très proche du monde de l’entreprise (familiale), ce fut quand même la claque.

On y écrivait énormément. De tout. Des mails interminables, des documents Words aux templates mal conçus ainsi que des présentations.
Oh les présentations! Ennuyeuses à suivre et gère plus passionnantes à concevoir.

Très vite je pris conscience de l’absurdité de toute cela.

En parallèle, je me suis toujours occupé de plusieurs sites Internet, pour moi et mes proches.
Au milieu des années 2000, il y avait encore 2 écoles, ceux qui écrivaient leur code HTML à la main et ceux qui un logiciel qui faisait tout en mode visuel. J’ai nommé Dreamweaver, FrontPage ou bien encore (pire!!!) Word avec sa fonction d’export HTML. Les âmes sensibles avaient interdiction de regarder le code généré. J’étais de la première mais ce n’était pas sans conséquences.

Vous deviez faire bien plus attention à vos balises HTML qu’au message que vous vouliez faire passer. L’outil était un frein à l’expression.

En 2006, je découvre par hazard le Markdown, inventé récemment John Gruber. C’est la révélation, j’avais toujours eu comme idée un système similaire (mais moins abouti) et le Markdown répondait à tous mes critères.

J’ai commencé à écrire mes propres outils

Ne trouvant pas d’outils m’apportant la productivité souhaitée, j’ai commencé à créer mes propres outils.

L’un d’eux, Smartdown (son ancien nom) a été rapidement classé dans les meilleurs éditeurs pour Windows.

En les utilisant, j’ai rapidement commencé à gagner un temps considérable.
Les documents et présentations se créaient en un éclair. Plus besoin de se préoccuper de mise en forme. Compte-rendus, présentations et autres documents devenaient agréables à rédiger. Il suffisait de noter ou de lister ses idées.

Il n’y avait plus de « friction » dans le processus de rédaction. Tout « coulait » sans obstacle.

Donner à ses outils une nouvelle envergure

En 2017, j’ai fait la connaissance d’un talentueux groupe de designers et développeurs.
Je souhaitais alors passer la vitesse supérieure afin de rendre ces méthodes de travail plus connues.

Les événements s’enchainèrent alors assez vite. Ils firent l’acquisition de SmartDown qui est maintenant devenu iA Writer pour Windows

J’ai ensuite démissionné de l’entreprise qui m’employait afin de me consacrer à mes différents projets autour de l’écriture et de ses outils.

Je collabore toujours actuellement avec iA pour améliorer encore leur différents applications.

Les outils ne sont rien sans les bonnes méthodes

Comme dans tout métier et activité, posséder les bons outils sans méthode ne permet pas d’obtenir les meilleurs résultats.

Fier de mes belles applications, j’ai rapidement converti mon entourage à ces nouveaux outils.
Ils les ont très vite apprécié. En m’intéressant à leur travail, j’ai découvert que même s’ils étaient plus efficaces qu’auparavant, la marge de progression qu’il leur restait était encore énorme.

Livre-version-finale-2-la-bonne-dernière.txt Il y a de nombreux fichiers avec des noms similaires sur votre bureau? Vous allez être surpris mais on doit surement pouvoir améliorer la situation.

Gestion des gros documents, sauvegardes, gestion des images, des versions, des relecture, fusion de modifications. Ce sont de nombreux processus qui sont transparents s’ils sont bien gérés. Ils peuvent aussi devenir des cauchemars sinon.

Après plus de 15 ans, je peux le prouver, avec la bonne méthodologie, on peut diviser au minimum par deux les temps de création tout en diminuant également la charge mentale.

On peut créer rapidement du contenu de qualité. On peut également y prendre du plaisir (et c’est important!)

Savoir-Faire et Faire Savoir

Si les outils et les méthodes n’étaient plus un problème, il en restant cependant un de taille: le Marketing.

J’étais encore naïf lors de la sortie de ma première application au milieu des années 2000. Je pensais qu’avoir écrit la meilleure application était suffisant pour trouver des clients. Je me trompais et lourdement.

Vous avez beau avoir le meilleur livre ou produit, s’il est pas visible, vous avez fait beaucoup de travail pour rien.

Trouver et construire son audience fait appel à d’autres compétences qu’écrire ou développer.

En échangeant avec d’autres créateurs je me suis rendu compte que beaucoup avaient également des problèmes de visibilité. Beaucoup aimaient créer mais beaucoup moins appréciaient vendre.

J’avais également une (fausse) vision de la vente. J’étais resté au vendeur d’aspirateur un peu « lourd » qui faisait du porte à porte (oui je n’étais pas à un cliché près…).

Seulement le marketing, c’est indispensable. Il l’est encore plus tant que vous n’avez pas un nom connu qui suffit à vendre. Il est nécessaire pour que vous puissiez vivre de ce que vous aimez faire.

Un bon marketing vous apporte de la sérénité qui contribuera à créer de meilleurs produits

Au fil du temps je me suis intéressé à ce domaine. J’ai fini par créer des méthodes permettant d’y consacrer un minimum de temps tout en ayant des résultats satisfaisants.

Bienvenue

Si vous écrivez ou souhaitez de le faire ou que vous souhaitiez vous faire connaitre, alors bienvenue dans la famille des créateurs!

Je suis ici pour partager mon expériences et j’espère que mes conseils vous permettront de gagner en satisfaction, efficacité et visibilité.