Catégories
Ecrire

Mon processus d’écriture d’articles de blog

Depuis que j’ai commencé à écrire pour le web, j’ai toujours été à la recherche de la méthode la plus efficace pour rédiger, de l’idée à la publication.

La recherche du processus parfait d’écriture d’articles est une sorte de quête du Graal.

De nos jours, on n’écrit malheureusement plus uniquement pour la personne qui va lire, mais aussi pour la machine. La machine, c’est le moteur de recherche qui indexe votre site et qui vous permettra de trouver de nouveaux lecteurs. J’aimerais ne pas avoir à m’en soucier, mais il faut être réaliste cela peut faire quand même une différence importante.

Idéalement, le nombre d’étapes doit être minimal. Je cherche continuellement à l’améliorer et à le simplifier. Vous allez voir qu’il reste cependant relativement complexe. Ne soyez pas effrayés par sa longueur, on le maîtrise facilement au bout de quelques billets.

L’idée

J’ai un fichier dans la bibliothèque d’iA Writer où je note toutes les idées d’articles que je trouve. Comme cette bibliothèque est accessible sur tous mes appareils, les idées arrivant souvent sans prévenir, les ajouts se font principalement depuis mon téléphone.

J’ai toujours en permanence pour chaque projet quelques dizaines d’articles potentiels.

Certaines idées y sont depuis longtemps, d’autres se transforment en article quelques jours après y être arrivé. Ce n’est pas une FIFO, juste un vivier d’ébauches.

La structure

Quand un sujet d’article a suffisamment mûri, il est temps pour lui de quitter le fichier des idées pour emménager dans son propre fichier. Il y restera aussi un temps variable, jusqu’à avoir l’ensemble de ses titres et quelques listes à puce pour chaque section. Même si la forme est différente, on peut assimiler cette structure à une sorte de carte mentale.

Pour des articles de taille conséquente, il peut être judicieux d’utiliser des cartes mentales et c’est quelque-chose que je recommande pour des textes plus longs.

Recherches et illustrations

Après la structure, j’apprécie avant d’écrire, d’avoir réuni tous les éléments autres que le texte du futur article :

  • Liens
  • Images
  • Captures d’écran
  • extraits de code, …
  • Fichiers à télécharger

Les différents liens sont mis en attente en haut du fichier.

Astuce: Utilisez le raccourci ⌘K une fois que vous avez copié le lien dans le presse papier.

Pour les images, je les ajoute dans le même répertoire que le fichier texte. Elles sont alors directement visibles dans la bibliothèque d’iA Writer.

Optimisation SEO – première phase

Pour le même article, changer quelques mots dans un titre peut avoir un grand impact. Afin de maximiser la visibilité d’un article j’utilise principalement UberSuggest qui même dans sa version gratuite permet de trouver des mots clef intéressants.

A l’issue de cette phase, je finalise le mot clef principal ainsi que les titres principaux de l’article.

La rédaction

Une fois que l’on a la recette (la structure) et les ingrédients (illustrations et recherche), il ne reste plus qu’à cuisiner. Je rédige exclusivement sur Mac ou PC avec un vrai clavier. J’ai essayé sur tablette mais j’y suis plus lent. Un peu d’entraînement changerait cependant la donne.

L’amélioration du style

C’est une étape qui est faite au fil de la rédaction avec les fonctions intégrées d’iA Writer:

  • Coloration syntaxique par classe de mots. Ici je vérifie juste que ma générosité en adverbes reste limitée.
  • Vérification du style pour limiter les clichés, les mots de remplissages et les pléonasmes.

Cette étape est simple mais mérite probablement un article dédié.

La relecture

On a toujours tendance à passer un peu vite sur cette étape, pressés d’offrir à notre audience, notre bel article tout frais. Ce qui fonctionne le mieux pour moi est d’exporter au format PDF avec le template Modern(Sans). Cela peut paraître bête mais avoir une police différente pour la relecture m’aide énormément.

Vérification orthographique / grammaticale

J’ai beau relire, je laisse toujours passer des fautes. Il n’y a aucune honte à avoir besoin d’un peu d’aide à ce niveau. J’utilise souvent Antidote sur Mac.

Quand j’écris en Anglais je fais aussi parfois appel à Grammarly.

A noter qu’il existe aussi Scribens qui me semble être une bonne alternative.

Création du brouillon

La création du brouillon se fait directement depuis iA Writer où il vous suffit de déclarer votre blog initialement pour pouvoir créer automatiquement brouillon avec la fonction publication.

Vous pouvez également copier coller le markdown dans l’article et utiliser un plugin tel que JetPack pour la conversion HTML. Cette technique reste cependant plus compliquée pour l’ajout des images.

Optimisation SEO – Phase 2

Cette étape se fait directement dans WordPress à l’aide du plugin RankMath. J’en ai utilisé d’autres précédemment tel que Yoast mais RankMath me semble plus simple et direct. Je vous conseille d’essayer les deux pour vous faire votre propre avis.

C’est fini?

Presque, n’oublier pas de presser le bouton Publier car pour l’instant vous n’avez qu’un brouillon.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.