Catégories
Ecrire

Comment créer une couverture de livre qui soit vendeuse?

Que votre livre soit au format électronique ou papier, il est important de ne pas négliger la création de sa couverture.

Garder à l’esprit le but de la couverture

En plus de protéger votre ouvrage, le but de la couverture est de rendre votre livre identifiable, d’attirer le regard et d’en faciliter la vente. Il n’a pas vocation à flatter votre égo. Oubliez donc d’avoir dessus votre nom en gros, surtout si vous n’êtes pas encore connu(e). Cela serait contre-productif et une mauvaise utilisation du peu d’espace dont on dispose.

Votre livre peut aussi être vendu en boutique physique (librairie) mais aussi sur internet. Suivant l’endroit la taille de la couverture est différente. Vous devez vous assurer que l’ensemble reste lisible à taille réelle ou en miniature sur le web.

Les éléments clefs de la couverture

Chaque élément de la couverture a un but et ensemble ils contribuent à passer de l’intérêt à l’achat. Chaque partie est le maillon d’une chaine. Vous devez donc tous les travailler avec attention sous peine d’avoir une chaine cassée:

  1. L’aspect général doit attirer l’oeil
  2. Qui lit le titre et a envie d’en savoir plus
  3. Un "teaser" doit donner envie d’aller plus loin
  4. La quatrième de couverture permet de finir de convaincre et d’avoir un nouveau lecteur.

Il n’y a pas que la première de couverture

Même si elle est la plus visible ne délaissez pas pour autant la tranche et la quatrième de couverture.

  • Votre livre peut se retrouver chez un libraire en n’ayant que sa tranche de visible. Faite en sorte que celle-ci déclenche le geste de sortir le livre pour mieux le découvrir. A partir de là, la face avant prendra le relai.
  • La quatrième de couverture doit pouvoir finir de convaincre un acheteur potentiel de passer à l’acte.

Choisir la bonne police

Trouver la police de caractères la plus adaptée à votre couverture est plus difficile qu’il n’y parait. Je vous conseille tout d’abord de faire un tour sur Google Fonts qui contient des polices de qualité correcte.

Si vous avez un peu de budget à y consacrer je vous conseille Hoefler & Co qui en propose d’excellentes.

Evitez l’utilisation de Comic Sans qui en plus de déchaîner les passions, ne présente aucun intérêt typographique.

Avoir le bon visuel

Créer le bon visuel sort du cadre de cet article et pourrait faire l’objet d’un futur sujet. Une bonne couverture ne nécessite pas forcément un graphisme compliqué. Quand j’ai besoin de photographies libre de droits, j’utilise principalement Unsplash qui propose un bibliothèque de photographie impressionnante.

Inspirez-vous mais soyez unique

Les mauvais artistes volent, les bons copient. — Picasso

Promenez vous sur des librairies en ligne (ou encore mieux en vrai) et faites-vous une liste des couvertures que vous appréciez.

Faites-vous un dossier avec vos préférées. Cette partie nécessite un peu de temps et je conseille de la commencer en même temps que la rédaction de l’ouvrage.

Se servir de la couverture pour parler de votre livre?

Un livre qui n’est pas lu est un livre qui a raté une partie de son objectif. (Je dis une partie car écrire est un objectif en soi et la satisfaction de réaliser un ouvrage peut être une finalité en soi).

Si vous souhaitez être lu, il est nécessaire tout au long de la rédaction de votre livre, de faire participer votre audience.

La couverture est un excellent moyen de le faire. Réalisez plusieurs versions différentes de votre couverture et demander à vos potentiels lecteurs de voter pour leur préférée. En plus de faire parler de votre livre, cela peut également vous guider sur le visuel le plus apprécié.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.