Catégories
Non classé

4 erreurs à éviter lors d’une présentation

On a, j’en suis presque sûr, tous un point en commun: celui d’avoir subit des présentations ennuyeuses. De la grande entreprise aux associations en passant par l’administration, il est dur d’y échapper.

Vous n’avez pas envie d’être la prochaine personne à faire sombrer son auditoire dans un sommeil profond? Alors évitez de faire les erreurs suivantes.

Avec la généralisation du télétravail et la multiplication des "Zooms", "Teams" et autres programmes, présenter est devenu encore plus difficile. Si captiver un auditoire en présentiel est déjà compliqué, cela s’est accentué à distance.

Voici quatre erreurs à éviter lors d’une présentation.

Ne pas définir clairement le but de la présentation

Il y probablement plusieurs objectifs pour votre présentation.

  • Dans une réunion de service, le but est peut-être de faire le point sur le travail réalisé et les prochaines étapes à venir. Il faut parfois voir plus loin et se servir de cette présentation pour montrer votre expertise et faire progresser votre carrière.
  • Si vous présentez à une conférence, le but est surement au delà du sujet abordé. C’est peut-être un moyen d’augmenter votre visibilité et de trouver de potentiels clients.

Ne soyez pas juste là pour enchainer les diapos. Faites en sorte qu’elles servent votre objectif.

Ne pas avoir de structure ou de trame narrative

Une fois que l’on a défini son objectif, il est temps de planifier la manière de l’atteindre. Pour y arriver, vous devez avoir une stratégie. Cette stratégie, c’est le déroulement de votre présentation:

  • Comment aller vous susciter l’intérêt initial?
  • Comment allez-vous garder l’attention?
  • Comment introduire la problématique?
  • Comment allez vous répondre aux potentielles objections?
  • Comment allez-vous conclure?
  • S’il y a un passage à l’action nécessaire, comment le lancer?

Avoir un égo surdimensionné

Vous avez, j’en suis sûr, fait de super réalisations et c’est pour cela que vous faites une présentation. C’est top mais restez modeste. Si vous avez écrit des livres ou publications, éviter de vous auto-citer et d’y faire référence 3 fois par slide.

D’une manière plus générale, limitez le temps que vous allez passer à vous présenter, vous ou votre groupe. Présentez-vous brièvement. Vous pouvez donnez éventuellement une anecdote qui fera sourire et que l’on retiendra. Si votre audience veut en savoir plus, fournissez leur un lien permettant d’assouvir leur soif de connaissance hors présentation.

Ne pas séparer ce que l’on dit de ce que l’on montre

J’en parle en dernier mais cette erreur est la plus commune. La majorité des slides sont trop chargés. On cherche à tout y mettre. Effectivement cela rassure d’avoir la trame toujours visible. En réalité vous sabotez votre présentation quand c’est le cas.

Vous ne devez pas confondre vos slides avec vos notes. Ce que vous présenter ne doit pas être ce que vous allez dire.

Le but du slide (désolé, j’ai du mal à dire transparent ou diapositive) n’est pas de se substituer à votre discours.

Si tout ces que vous avez à dire est écrit visible sur l’écran, votre auditoire va lire et ne plus vous écouter. Une fois que vous avez perdu leur attention, l’effort à réaliser pour la reconquérir est énorme.

Certains pensent alors à synthétiser leur discours sous forme de listes (les fameux bullets points). C’est une pire erreur.

Premièrement, vous allez leur fournir sur un plateau, un résumé qui va suffire à beaucoup de monde. Là encore le verdict est sans appel: perte de l’attention.

Ensuite, vous allez mettre votre cerveau sous pression. Il est très difficile de traduire un "bullet point" en phrases structurées en "live". Ce se termine souvent soit en relecture des points de la liste, soit en paraphrase.

Le bon contenu d’un slide, c’est de vous aider à conserver l’écoute. Cela peut être en rendant curieux, en illustrant, en donnant envie, en motivant.

Essayez d’avoir des slides minimalistes et regardez comment votre audience réagit.

Si vous souhaitez étudier de vraies présentations qui suivent ces principes, je vous suggère de regarder celles d’Apple N’oubliez pas qu’elles sont américaines et que le "amazing, awesome, the best of the best, …" sont monnaie courante.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.